Blog

  • Home
  • news
  • QIPCO Jockey-Club: Sottsass delivers a wicked finishing kick

QIPCO Jockey-Club: Sottsass delivers a wicked finishing kick

Posted on | Posted in news

The French colt Sottsass proved a decisive winner of the QIPCO Prix du Jockey-Club after flooring the hot favourite Persian King at

at Chantilly on Sunday. The effort of Motamarris in third ensured a 1-2-3 for France.

Sottsass, owned by the US owner Peter Brant, is trained at Pau by Jean-Claude Rouget, and the colt’s win enabled the handler to snare a fourth win in the classic. The trainer was a notable absentee at Chantilly having declined to make the trip for health reasons. The colt was ridden by Cristian Demuro, the same rider who had proved victorious in 2017 aboard Brametot. Sottsass, coming off a win in the Prix de Suresnes (Listed), clocked the 2.100 metre trip in 2’02’’90 which is both a new track/race record.

How they ran:

1st – Sottsass : Waited with in tenth position and with plenty of cover, he was in the slipstream of Persian King when the latter made his effort at the beginning of the straight. He drew upsides Persian King with 200 metres to go before asserting in the final 100-mtres to win easily. Set a new race and track record.

2nd- Persian King: Well away despite his bad draw, he raced in seventh away from the rail. He cruised into the lead in the final 400 metres when he looked overall the winner. However, following a short battle with Sottsass, he had to give best. Giving the impression that he lacked the required stamina, he kept on well for second.

3rd – Motamarris: Soon at the head of affairs, and although he had to give way to the first and second, he kept on well for third

4th- Cape of Good Hope: After biding his time in the second part of the field, he was noted doing his best work in the straight to take fourth.

5th – Roman Candle: Unhurried as the gates opened and racing from off the pace, he was noted running-on well solidly in the straight.

6th – Rockemperor: After racing covered up in fourth, he never flinched the issue in the straight.

7th- Mohawk: After being sighted in last place, he was pulled out for his challenge in the straight. The author of a good effort in the thick of it, he rallied for seventh.

8th – Surfman: After being held-up towards the rear where he had plenty of cover, he was never a threat.

9th-Kick On: Raced in third before backtracking half-way up the straight.

10th- Raise You: Smartly away, he was restrained by his rider and raced in mid-division. Could make no impression in the straight.

11th- Joe Français: Kept the leaders in his sights but began to tread water when the race hotted-up.

12th – Slalom: Having been held-up in the second half of the field, he could make no headway in the straight.

13th – Zarkallani: After racing towards the rear, he made some headway in the bend, before weakening very quickly.

14th – Blenheim Palace: The pacemaker of the Aidan O’Brien contingent, he helped set the tempo before backtracking in the straight.

15th- Starmaniac: After a wide trip in the second-half of the field, he was unable to make an impact.

Quotes:

Cristian Demuro (rider of Sottsass, 1st)

« He’s a super colt and, before the loading process got underway, I was able to get him to relax. I forced the issue somewhat as the gates opened in order to take up a position behind the leaders. It was perfect. He showed some turn of foot! I would personally like to thank Jean-Claude Rouget and all his team for affording me the opportunity to ride the colt, and for a job well done. »

Pierre-Charles Boudot (rider of Persian King, 2nd)

«We’re a bit disappointed to be beaten but have no excuses. The winner was a cut above today. We had a good race. He came on to the bridle at the ‘chateau’.

Lisa-Jane Graffard (the French representative of Godolphin SNC, owners of Persian King, 2nd , and Roman Candle, 5th)

« According to his rider, Persian King saw out the trip but without getting fatigued. However, the winner showed a superior turn of foot. We’re not looking for too many excuses. That’s racing. Roman Candle ran very well and we’re delighted by the way he ran. He was little flat-footed as the gates opened but he finished with a flourish. If everything goes to plan, and AndréFabre is satisfied by the way things pan out, he could go fo the Grand Prix de Paris. »

Freddy Head (trainer of Motamarris, 3rd)

«The colt ran very well and there was plenty of pace. My colt’s progress was a bit hindered by a horse on his inside and, consequently, his passage after attempting to go the shortest way around wasn’t a smooth one. It’s a drawback when the bigger picture is factored in. Apart from that, everything went well and nothing more needs to be said. The colt is probably still a little immature and will improve. He should be better at the backend. It’s not that too long ago that I thought that he wasn’t good enough for a race such as the Jockey-Club. He has been progressing along the right and how he performed here was great! This was a very good edition of the Jockey-Club and Motamarris was beaten by two very good colts. I believe that he will stay 2.400m.  »

Aidan O’Brien (trainer of Cape of Good Hope, 4th)

« We’re very pleased with how performed and Ryan[Moore] gave him a very good ride. We believe that the trip suited him – even if he may stay a little further. His brother, Highland Reel, was second in this race and, after this race, he made a lot of progress. So we are also hoping that this colt, too, will progress. Mohawk, the mount of Donnacha [O’Brien], also ran very well. It was something of a real test for him, as he had raced a week earlier. »

Roll Of Honour

Year​Winner​Time​Jockey​Trainer​Owner​Second​Third

2019​Sottsass​02’02″90​C. Demuro​J.-C. Rouget​White Birch Farm​Persian King​Motamarris

2018​Study Of Man​02’07″44​S. Pasquier​P. Bary​Flaxman Stables Ireland L.T.D​Patascoy​Louis d’Or

2017​Brametot​02’06″51​C. Demuro​J.-C. Rouget​Al Shaqab/G. Augustin-Normand​Waldgeist​Recoletos

2016​Almanzor​02’11″62​J.-B. Eyquem​J.-C. Rouget​Ec. A. Caro/G.Augustin-Normand​Zarak​Dicton

2015​New Bay​02’05″69​V. Cheminaud​A. Fabre​Khalid Abdullah​Highland Reel​War Dispatch

2014​The Grey Gatsby​02’05″58​R. Moore​K. Ryan​Francis Joseph Gillespie​Shamkiyr​Prince Gibraltar

Le poulain français Sottsass (Siyouni) s’est imposé nettement dans le QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1), ce dimanche à Chantilly, en devançant sûrement le grand favori de la course, Persian King (Kingman). Motamarris (Le Havre) complète un podium 100 % français.

Sottsass, qui appartient à l’Américain Peter Brant, est entraîné par le Palois Jean-Claude Rouget, qui remporte son quatrième Jockey Club. Le professionnel n’a pu se rendre à Chantilly en raison d’un souci de santé. Le poulain était monté par Cristian Demuro, qui avait remporté cette course il y a deux ans avec Brametot, déjà entraîné par Jean-Claude Rouget. Sottsass, qui venait de remporter le Prix de Suresnes (L), a bouclé les 2 100 mètres en 2’02’’90 (record du parcours et de l’épreuve).

Peter Brant possède également la sœur de Sottsass, Sistercharlie (Myboycharlie), deuxième du prix de Diane Longines (Gr1) sur le même parcours que ce QIPCO Prix du Jockey Club et triple lauréate de Groupe 1 sous les couleurs de White Birch aux USA.

Sottsass a été acheté 340 000 € yearling aux ventes Arqana de Deauville. Cliquer ici pour consulter la page de son catalogue. Il était présenté par son éleveur, l’Écurie des Monceaux.

Comment ils ont couru

1er – Sottsass : A galopé en dixième position, bien caché, avant de suivre le grand favori Persian King dans son effort à l’entrée de la ligne droite. A rejoint ce dernier à deux cents mètres du but avant de s’en rendre maître cent mètres plus loin pour l’emporter aisément. A battu le record du parcours et de l’épreuve.

2e – Persian King : Est bien parti malgré son mauvais numéro dans les stalles, se retrouvant en septième position en dehors. Est venu très facilement prendre l’avantage à quatre cents mètres du but, faisant illusion pour la victoire. Mais après une courte lutte, il n’a pu contrer Sottsass, comme un cheval manquant de tenue. Il s’est bien défendu néanmoins pour conclure deuxième.

3e – Motamarris : A rapidement pris les devants de la course et, tout en ne pouvant rien contre les deux premiers, a conservé une bonne troisième place.

4e – Cape of Good Hope : A galopé dans la seconde moitié du peloton avant de tracer une belle ligne droite pour se classer quatrième.

5e – Roman Candle : Est parti à son rythme, évoluant dans la seconde moitié du peloton, avant de produire un bel effort côté corde tout au long de la ligne droite.

6e – Rockemperor : A galopé en quatrième position, caché. S’est défendu honorablement dans la ligne droite.

7e – Mohawk : Après avoir attendu en dernière position, a été décalé en dehors pour produire son effort. A fait un bel effort en pleine piste pour se classer septième

8e – Surfman : S’est élancé pour galoper parmi les premiers, caché, mais n’a pu se montrer franchement dangereux.

9e -Kick On : A galopé en troisième position avant de plafonner dès la mi-ligne droite.

10e – Raise You : Est très bien parti avant d’être repris pour évoluer au cœur du peloton. N’a pu se rapprocher utilement dans la ligne droite.

11e – Joe Français : A galopé sur une deuxième ligne à la corde avant de céder dans la ligne droite.

12e – Slalom : A évolué dans la seconde moitié du peloton, tentant de se rapprocher vainement à mi-ligne droite.

13e – Zarkallani : S’est élancé parmi les derniers avant de gagner un rang à la sortie du tournant final puis de plafonner très rapidement.

14e – Blenheim Palace : Leader des pensionnaires d’Aidan O’Brien, est allé devant avant de s’effacer dès l’entrée de la ligne droite.

15e – Starmaniac : A galopé dans la seconde moitié du peloton en dehors, sans se montrer menaçant à la fin.

Les réactions

Cristian Demuro (Jockey de Sottsass, 1er)

« C’est un super cheval ! J’ai réussi à le détendre derrière les boîtes. Je l’ai un peu forcé en partant, pour le placer derrière les leaders, puis je me suis retrouvé derrière Persian King. C’était parfait. Il a placé une drôle d’accélération ! Je remercie Jean-Claude Rouget de m’avoir confié un tel cheval, et toute son équipe pour le travail réalisé. »

Pierre-Charles Boudot (Jockey de Persian King, 2e)

« Nous sommes un peu déçus d’être battu, mais nous n’avons pas d’excuse. Le gagnant était au-dessus aujourd’hui. Nous avons eu un bon parcours. Il a juste un peu pris son mors au château. »

Lisa-Jane Graffard (représentante en France de Godolphin SNC, propriétaire de Persian King, 2e, et Roman Candle, 5e)

« Selon son jockey, Persian King est allé jusqu’au bout, sans montrer de signe de fatigue. Mais le gagnant avait une accélération plus forte. Nous ne cherchons pas trop d’excuses. C’est cela, les courses. Roman Candle court très bien. Nous sommes ravis. Il a été un peu débordé en partant avant de bien finir sa course. Si tout va bien et si André Fabre est satisfait par son évolution, Roman Candle pourrait aller vers le Grand Prix de Paris. » 

Freddy Head (entraîneur de Motamarris, 3e)

« Le poulain court très bien. La course a été rythmée. Nous avons été un peu embêtés par un cheval à notre intérieur, et Motamarris n’a pas pu se caler tranquillement le long du rail. C’est un détail qui peut payer à la fin. A part ça, tout s’est bien passé et il n’y a rien à dire. Le poulain est encore probablement immature et va encore s’améliorer. Il devrait être meilleur à la fin de l’année. Il n’y a pas si longtemps encore, je ne pensais pas qu’il avait la pointure d’un Jockey-Club. Il a bien évolué, c’est très bien ce qu’il fait aujourd’hui. Nous avons vu un grand Jockey-Club et Motamarris est battu par deux très bons chevaux. Je pense qu’il pourra faire les 2.400m. » 

Aidan O’Brien (entraîneur de Cape of Good Hope, 4e)

« Nous sommes très contents de lui. Ryan l’a très bien monté. Nous pensons que la distance lui convient, même s’il pourrait tenir un petit peu plus. Son frère, Highland Reel, s’était classé deuxième de cette course. Et après cette deuxième place, il a beaucoup progressé. Alors nous espérons que ce poulain progressera encore également. Le cheval de Donnacha, Mohawk, a aussi bien couru. C’était un vrai cap à passer pour lui ; sa dernière course remonte à la semaine dernière seulement. » 

Le palmarès

Année  Gagnant                 Temps        Jockey               Entraîneur      Propriétaire                                       Deuxième               Troisième

2019    Sottsass                  02’02’’90   C. Demuro        J.-C. Rouget   White Birch Farm                              Persian King          Motamarris

2018    Study Of Man        02’07’’44   S. Pasquier        P. Bary            Flaxman Stables Ireland L.T.D         Patascoy                Louis d’Or

2017    Brametot                02’06’’51   C. Demuro        J.-C. Rouget   Al Shaqab/G. Augustin-Normand     Waldgeist              Recoletos

2016    Almanzor               02’11’’62   J.-B. Eyquem    J.-C. Rouget   Ec. A. Caro/G.Augustin-Normand    Zarak                     Dicton

2015    New Bay                02’05’’69   V. Cheminaud   A. Fabre          Khalid Abdullah                                Highland Reel       War Dispatch

2014    The Grey Gatsby   02’05’’58   R. Moore           K. Ryan          Francis Joseph Gillespie                    Shamkiyr               Prince Gibraltar